Présentation et bref historique du Collège Saint-Etienne

Accueillir chaque élève et valoriser ses points forts, quels que soient son parcours et son histoire, lui tendre la main pour l’emmener plus loin, lui faire rechercher l’excellence plutôt que l’élitisme, susciter et entretenir son cheminement spirituel à travers les valeurs de l’Evangile, lui ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure, faire de lui un acteur de sa propre vie et de son environnement, telles sont quelques missions que les trois écoles du Collège Saint-Etienne se sont fixées.

En mars 2014, la Fédération Wallonie-Bruxelles octroyait enfin un matricule à l’implantation des Hayeffes du Collège Saint-Etienne, lui permettant de fonctionner avec des moyens calculés sur les mêmes bases que celles des écoles voisines. L’année scolaire 2014-2015 fut donc celle du 20ème anniversaire des Hayeffes, où sont scolarisés quelque 740 élèves, pour 650 sur le Campus Saint-Etienne, siège historique de notre Collège. Désormais, le Collège Saint-Etienne des Hayeffes, le Collège Saint-Etienne / Campus et l’Ecole Fondamentale Saint-Etienne relèvent toujours du même Pouvoir Organisateur, appuient leur enseignement sur les mêmes textes fondateurs et scolarisent près de 1600 élèves.

En 1994, une opportunité s’offrit d’ouvrir une section d’enseignement secondaire sur le Site des Hayeffes dont le domaine venait d’être acquis par l’Archevêché de Malines-Bruxelles. L’école fondamentale qui occupait et qui occupe toujours les lieux (l’Institut Notre-Dame des Hayeffes) construisit un nouveau bâtiment, libérant des classes dans le bâtiment dit du Château des Hayeffes. Sous la direction d’André Taets s’ouvrit et se déploya ainsi une nouvelle école secondaire en Brabant Wallon. Il y avait alors quatre-vingt-neuf élèves répartis en quatre classes de 1ère en septembre 1994. Chaque année, la Communauté Française reportait d’un an la reconnaissance administrative et financière de cette école.

En 1959, sous l’impulsion de l’imprimeur Raymond Oleffe, l’Ecole Fondamentale Saint-Etienne ouvrit une section d’Enseignement secondaire, en organisant une 1ère Moderne, initiative bientôt suivie de l’ouverture d’une section d’Enseignement professionnel, à l’Avenue des Prisonniers de Guerre. Les mutations socio-économiques de Court-Saint-Etienne et des environs amenèrent l’Institut Saint-Etienne à toujours élargir son offre d’enseignement et à s’agrandir jusqu’à scolariser quelque 900 élèves en Secondaire durant l’année scolaire 1993-1994.

En 1914, un édifice est bâti Rue du Village pour accueillir l’Ecole Fondamentale. Le bâtiment construit en 1882 Rue de Beaurieux étant devenu trop exigu1.

En 1859 deux religieuses, Sœurs de la Providence2 de Champion, s’installent à Court-St-Etienne à la demande de Monsieur le Curé Delvaux et font construire en 1882 un bâtiment qui accueille une école fondamentale : l’Institut Saint-Etienne était né!

T. Jadin Mai 2015


1 Cette école fondamentale compte aujourd’hui environ 300 élèves et était donc implantée depuis 1914 dans la Rue du Village, juste en face de l’église de Court-Saint-Etienne. En janvier 2016, elle a intégré des nouveaux bâtiments, sur le Campus Saint-Etienne, avenue des Prisonniers de Guerre, et pourra progressivement accueillir jusqu’à 400 élèves.

2 1740 : Naissance de Jean Martin Moyë, fondateur de l’Ordre des Sœurs de la Providence.


Les Hayeffes de 1860 à aujourd’hui – Couverture – Introduction